FANDOM


Rarity : C'est très gentil de ta part de me guider jusqu'aux nids des phénix, Spike.
Spike : Pour toi avec plaisir, Rarity. De plus, je voulais rendre visite à Peewee.
Rarity : C'était un charmant animal de compagnie. Je ne comprends pas pourquoi tu l'as libéré.
Spike : Les phénix ne sont pas faits pour la vie domestique. Même dans la nature, ils aiment rester entre eux.
Rarity : En tout cas, ils sont magnifiques. Et quelques plumes de phénix ajouteront la touche de couleur indispensable à ma dernière– Spike ! Qu'est-ce que tu fais ?!
Spike : Euh, rien !
Rarity : Il y a un problème avec ton visage ?
Spike : C'est une écaille de pierre. Elle n'a rien de magique et rien à voir avec l'appel du seigneur des dragons. Elle est juste... rouge. Elle chatouille et elle me fait tellement honte.
Rarity : Oh, mon choupinou. Ça doit être très désagréable. Mais même moi, il m'arrive d'avoir un petit bouton de temps en temps. Il n'y a aucune honte à ça, voyons. Tu devrais peut-être aller voir Zecora. Elle prépare une crème qui fait merveille. Mais oublie son shampooing.
Spike : Les parents de Peewee ! Mais je ne vois pas Peewee.
Rarity : Oh, il a dû partir. Tout le monde doit quitter le nid tôt ou tard.
[battement d'ailes]
Spike : Peewee !
Peewee : [cri]
Spike et Peewee : [câlin]
Spike : Oh !
Rarity : Je crois que tu ne devrais pas trop tarder à aller voir Zecora.
Spike : [soupir] Je ne veux pas que quelqu'un d'autre voie ça. Et tu sais, je suis sûr que tout sera rentré dans l'ordre après une bonne nuit de sommeil.
Spike : [ronflements]
Twilight Sparkle : [la porte s'ouvre] C'est incroyable, tu dors encore !
Spike : [marmonnements somnolents] Encore cinq minutes.
Twilight Sparkle : Il est bientôt midi et tu as promis de m'aider pour mon discours aux élèves aujourd'hui !
Spike : Midi ? Waouh ! J'ai dormi comme une souche. Ce qui veut dire que mon écaille de pierre doit avoir complètement disparu !
Twilight Sparkle : [souffle fort] À la réflexion, [rire nerveux] tu peux dormir encore un peu si tu veux.
Spike : [cri]
Générique
Spike : [tire les rideaux]
Twilight Sparkle : Spike, mais qu'est-ce que tu fais ?
Spike : Je me cache pour ne faire horreur à personne !
Twilight Sparkle : Je suis sûre que ce n'est pas agréable, mais c'est une simple éruption. Ce n'est pas la fin du monde.
Spike : C'est facile à dire pour toi. Ton visage n'est pas couvert de taches rouges qui grattent ! [se gratte]
Twilight Sparkle : Avant, j'avais des éruptions de ce genre chaque fois que j'avais un examen important avec Celestia... qui n'a probablement jamais eu un bouton de sa vie.
Spike : Moi, je suis pas à l'école de magie.
Twilight Sparkle : Non, mais ces choses-là sont souvent liées au stress et tu as passé toute la journée d'hier avec Rarity.
Spike : [rire nerveux] Qu'est-ce que ça peut bien avoir de stressant ?
Twilight Sparkle : Euh... si tu allais voir Zecora ? Elle prépare des crèmes-
Spike : Fait merveille. Je le sais. Mais je ne quitterai pas le château tant que mon visage ne sera pas adorable comme avant. [grimace de douleur]
Twilight Sparkle : D'accord, mais tu dois tout de même m'aider à préparer mon discours.
Spike : [grognement déçu]
Twilight Sparkle : [s'éclaircit la gorge] L'élément de générosité et son importance par rapport aux autres éléments d'harmonie-
Spike : [haut-le-cœur, crache du feu]
Twilight Sparkle : [souffle fort] Mon discours !
Spike : Je ne sais pas ce qui s'est passé ! J'ai eu comme un soudain bref cas de- [haut-le cœur]
[bruit de téléportation]
Spike : [crache du feu]
[jaillissement d'extincteur]
Spike : ... indigestion. Je suis vraiment désolé !
Twilight Sparkle : [soupir] C'est pas grave. Je devrais pouvoir écrire mon discours d'après mes notes. J'en ai beaucoup.
Spike : Je peux t'aider pour-
Twilight Sparkle : Tu devrais peut-être quitter le château et te rendre dans un lieu moins... inflammable ?
Spike : [soupir]
[bavardage de poneys]
Spike : Salut toi, vilain pas beau.
Rarity : Oh, Spike ! Dis donc, quel ravissant ensemble tu portes aujourd'hui. Très chic et ténébreux. Shadow Spade elle-même ne le désapprouverait pas.
Spike : Euh, merci.
Rarity : Mais je me demandais si tu pouvais l'enlever.
Spike : Quoi ? Hum, je- [marmonnements inintelligibles]
Rarity : Hum, pardon ? Tu pourrais parler un peu plus fort ? J'ai les oreilles un peu bouchées aujourd'hui. Tu vois, j'ai absolument besoin d'un modèle pour ma robe à plumes de phénix et personne d'autre n'est disponible.
Spike : Désolé, Rarity. Mais je- j'ai un programme très chargé aujourd'hui. Je dois... faire visiter l'école, là.
Pinkie Pie : C'est vrai ? Je croyais que c'était moi qui en étais chargée aujourd'hui. Évidemment, je suis libre ! [gloussement]
Spike : Là, les salles de cours. Hum, là, les dortoirs. Là, le bureau de Twilight. Ici une fontaine.
Poney touriste : Euh, vous pourriez ralentir un petit peu, s'il vous plaît ? Nous sommes venus de très loin pour visiter l'école. Je, je ne veux rater aucun détail.
Spike : Hum, oui. [se gratte] Désolé.
Poney touriste : Euh... quelque chose ne va pas ?
Spike : Hein ? Pourquoi ! Non. [se gratte]
Poney touriste : Est-ce que tous les dragons de cette école souffrent de problèmes d'écailles ?
Spike : [voix basse] Je n'en sais rien.
Poney touriste : Euh, quoi ?
Spike : [voix basse, avec effort] Je n'en sais rien.
Poney touriste : Je suis désolé, vous avez bien dit « terrier de lapin » ?
Spike : [voix basse] J'avais dit [voix forte] Je n'en sais rien ! [souffle]
Spike : [résonnant] Et voici la bibliothèque ! C'est l'un des endroits les plus calmes du campus, où les élèves peuvent venir étudier ou simplement réfléchir tranquillement ! Quoi ?!
Smolder : Tu pourrais arrêter de crier comme ça, s'il te plaît ? Nous essayons de faire nos devoirs et c'est un peu perturbant.
Spike : [voix forte] Ah bon ? Je criais ?!
[marmonnements affirmatifs]
Spike : [s'éclaircit la gorge][voix normale] Désolé, je vois pas du tout de quoi vous parlez, vous- [rot, crache du feu][souffle, crie en s'enfuyant]
Smolder : Hmm.
Spike : [rot, crache du feu]
[la porte s'ouvre]
Smolder : Si tu essaies de te cacher, tu ferais bien t'appliquer un peu. Il m'a suffi de suivre la fumée pour te trouver.
[la porte se ferme]
Spike : [voix basse, avec effort] Laisse-moi tranquille.
Smolder : Quoi ?
Spike : [voix basse, avec plus d'effort] Laisse-moi tranquille !
Smolder : Je comprends rien. Tu as bien dit « lance-moi en ville » ?
Spike : [voix basse] J'ai dit [voix normale] Laisse-moi tranquille ! [rot long, crache du feu, soupir]
Smolder : [rire] Waouh ! J'ai déjà eu pas mal de mues assez impressionnantes dans ma vie, mais les tiennes sont incroyables !
Spike : Des mues ?
Smolder : La mue ? Des écailles de pierre super douloureuses, des renvois enflammés, la voix qui fait n'importe quoi ? Ça fait partie de la croissance des dragons. Félicitations !
[gifle de main]
Spike : Ahh !
Smolder : Oh, désolée.
Spike : Non-non-non-non-non-non-non-non-non. La dernière fois que j'ai grandi, je me suis transformé en un monstre avide !
Smolder : C'était sans doute un genre de sortilège, ici c'est complètement différent. La mue est un phénomène absolument normal. Tous les dragons passent par là. Bientôt, tu partiras et tu commenceras à vivre ta vie.
Spike : Pourquoi je ferais ça ?
Smolder : Attends, est-ce que tu as vécu toute ta vie parmi les poneys ?
Spike : Huh-huh.
Smolder : Oh. Hé bien, sur les territoires des dragons, ceux qui muent sont jetés dehors par leurs proches à la première écaille de pierre.
Spike : Quoi ? Pourquoi ?!
Smolder : Je crois que c'est un truc biologique. Nous appelons ça "l'effet de mue" et je ne t'ai même pas encore parlé de l'odeur.
Spike : L'odeur ? [reniflements] Ahh !
Smolder : Ouais. Tu sais, j'aimais beaucoup mon frère, mais il m'a suffi de le flairer une seule fois et je lui ai dit « ciao-amonga » ! [reniflements] Et justement à ce propos...
Spike : Attends ! Les poneys aussi, mettent-ils dehors les dragons qui muent ?! [souffle] Twilight m'a demandé de quitter le château aujourd'hui ! Si elle me jettera, où vais-je vivre ? Je suis trop jeune pour grandir !
Smolder : Je suis sûre que tu trouveras... un coffre de pierres précieuses à garder ou un village à terroriser. Quoique maintenant que les dragons et les poneys sont amis, c'est plus d'actualité.
Spike : Alors, plus personne ne voudra de moi, c'est ça ?
Smolder : Oh, j'ai jamais dit ça. Cette odeur de mue attire les prédateurs comme un aimant. Les tatzlwurms, les hydres, les rokhs !
Spike : Les rocs sont des prédateurs ?
Smolder : Non non. Je te parle pas des rochers. Mais des rokhs ! Ce sont de redoutables oiseaux de proie pour qui un dragon à pleine mue est une véritable friandise !
Spike : [voix basse] Alors, Twilight va me mettre à la porte et les seules créatures que je ne dégoûterai pas vont essayer de me manger ?
Smolder : Désolée, j'ai pas compris un seul mot.
Spike : [hurlant] Alors, Twilight va me mettre à la porte et les seules créatures que je ne dégoûterai pas vont essayer de me manger ?!
Smolder : Tu as compris !
[la porte s'ouvre]
Pinkie Pie : Salut ! C'est un hurloir ici ? Parce que je suis en congé aujourd'hui et je serais ravie de hurler à pleine... [reniflements] Hein ? D'où vient cette odeur de choux de Bruxelles couverts de barbe à papa ? Parce que je la trouve vraiment très intéressante.
Spike : Je n'avais nulle part où aller. Je ne veux surtout pas que Twilight me mette dehors. Tu n'as rien contre les dragons qui muent ?
Zecora : En matière d'éruptions cutanées j'ai une certaine expérience. Mais cette odeur de mue... [nez bouché] exige sans doute des mesures d'urgence.
Spike : [se gratte, soupir] Peux-tu faire quoi que ce soit pour me guérir ?
Zecora : Ces mots te peuvent, hélas, faire l'objet d'une cure. C'est un état normal que tous dragons endurent.
Spike : [gratte] Mais si quelqu'un me voit dans l'état où je suis ? Il sera tellement dégoûté qu'il me fuira à tout jamais !
Zecora : Peut-être pour nous, atténuer l'odeur / de cette mue dérangeante pour ton plus grand bonheur.
Spike : [voix basse] __________, Zecora.
Zecora : Je sais que tu me parles, hélas, je ne t'entends pas. Mais tu viens de demander si je gronde les chats ?
Spike : [voix basse] Non, j'ai dit [voix forte] ______, Zecora !
Zecora : Si tu souhaites vraiment conserver tes amis, peut-être ferais-tu mieux de ne pas crier ainsi.
Spike : [gargouillement d'estomac] Oh non ! [rot, crachement de feu, soupir]
Rarity : Zecora ! Ohé ! Tu es là ?!
Spike : Je ne veux surtout pas que Rarity me voie comme ça ! S'il te plaît, dis-lui que j'suis pas là !
[coups à la porte]
[la porte s'ouvre]
Rarity : [voix haute] Oh là là ! J'essaie de parler doucement, mais je suis peut-être en train de hurler !
Zecora : Aujourd'hui j'ai mon loup de problèmes de voix, mais je t'aiderai bien sûr tant que faire se pourra.
Rarity : [voix haute] Hein ? Je suis désolée, mais c'est bizarre je n'entends rien du tout ! J'espérais que tu pourrais m'aider, Zecora ! Je n'ai aucune idée de ce qui s'est passé ! J'étais tranquillement occupée à coudre des plumes de phénix sur une robe, et d'un seul coup j'ai cessé d'entendre ma propre voix !
Zecora : Ah, les plumes de phénix affectent l'ouïe des poneys. Ça c'est un ________ magique que je connais.
Rarity : [voix haute] Je sais que tu parles parce que je vois tes lèvres bouger, mais je n'entends rien... [soupir, reniflements, toux] [volume normal] Nom d'un ourlet, j'espère que c'est l'un de tes remèdes qui dégage cette puanteur abominable ! [voix haute] J'espère que tu n'es pas trop occupée, mais il faut que je retrouve mon ouïe ! Il se trouve que je me parle à moi-même en cousant, et si je ne m'entends pas, je n'arrive plus à réfléchir, tu comprends ?!
Zecora : Ce remède tout simple est facile à administrer. Une ou deux gouttes dans chaque oreille et le tour sera joué.
Rarity : [soupir, volume normal] Oh, merci. Tu me sauves la vie. [voix haute] Oh, et tant que je suis ici, aurais-tu une crème contre les boutons ?! Spike a de sérieux problèmes d'écailles !
Spike : [voix haute] Tu n'imagines même pas à quel point !
Rarity : [voix haute] Oh ! J'ai entendu quelque chose ! Ton remède fonctionne déjà, Zecora !
Zecora : La crème que tu souhaites se trouve de ce côté / et pour l'instant, par pur coïncidence, elle est très demandée.
Rarity : [soupir] Merci, Zecora.
[grincement de fenêtre]
[la porte s'ouvre]
Rarity : [voix haute] Je ne voudrais pas te faire de peine, mais je crois que tu ferais bien d'aérer sérieusement ta hutte !
Zecora : Rarity est partie ! Plus besoin de te cacher [reniflements, grognement] mais je ne crois pas que dehors nous puissions continuer. Je ne peux traiter tes symptômes si tu te caches ainsi. Tu peux sortir, voyons, nul poney n'est ici.
Spike : Ce n'est pas des poneys que je me cache. C'est de cette créature-là !
[cri de rokh]
Spike : Ai-je oublié de dire que la mue attire les prédateurs ?
Zecora : C'est une chose dont j'aurais aimé être au courant ! Mais nous discutons pas et fuyons comme le vent !
[cri de rokh]
Spike : Ce n'est que moi qu'il veut ! Je vais l'attirer pendant que tu t'enfuies ! Par ici, gentil coui-coui ! Viens avoir le dragon à pleine mue ! [soufflements]
[bruissements de feuilles]
Spike : D'accord, peut-être que c'était pas un bon plan.
Zecora : Ne te cache pas là-haut ! C'est une mauvaise idée ! Au sol, tu as bien plus de chance de t'échapper ! [cri]
Spike : Zecora ! Non ! Libère-la ! [grognements, se gratte]
[cri de rokh]
Spike : [halètements][court dans Rarity]
Rarity : Oh, Spike ! Qu'est-ce que fais ici ?
Spike : Rarity, tu dois t'enfuir vite ! Un énorme rokh essaie de me dévorer ! Il a pris Zecora !
Rarity : Oui, quoi ? [voix haute] Je viens de rendre visite à Zecora, mais il faut que j'y retourne ! Je n'arrive pas à lire les instructions ! "Il faut mettre deux gouttes une fois par jour" ou "une goutte deux fois par jour" ?
Spike : Rarity, on n'a pas le temps ! Il faut aller chercher de l'aide !
Rarity : [voix haute] Oui, j'ai les oreilles complètement bouchées ! Mais Spike, tes écailles sont dans un triste état ! Oh, heureusement, j'ai une crème pour toi. Ah-
[cri de rokh]
Rarity : [cri]
Zecora : Oh, j'espérais que tu échappes à cette bête redoutable. Mais nous sommes là toutes deux, et c'est épouvantable !
Rarity : [voix haute] Quoi !
Spike : [grognements d'effort] Laisse partir mes amies poneys !
[le rokh essaie de mordre Spike]
Spike : Whoa ! [crachement de feu]
[cri de rokh]
Spike : [cri, grognements, se gratte]
Twilight Sparkle : Spike ? Mais qu'est-ce que tu fabriques ?
Spike : Si mes écailles de pierre ne me grattaient pas horriblement et si nous n'étions pas en grand danger, j'aurais vraiment vraiment vraiment honte.
Twilight Sparkle : En danger ?
[cri de rokh]
[bruit de téléportation]
Twilight Sparkle : J'allais voir Zecora afin qu'elle me donne une crème pour tes écailles, mais je ne savais pas que tu étais-
Spike : Sur le point d'être dévoré par un terrible prédateur attiré par mon odeur de mue ?! [se gratte]
Twilight Sparkle : Ton odeur de mue ?
[cri de rokh]
Rarity : [criant] Twilight !
Twilight Sparkle : Mais c'était Rarity ?!
Spike : Avec Zecora ! J'ai essayé de les sauver, mais c'est à peine si j'arrive à arrêter de me gratter assez longtemps pour échapper aux attaques !
[bruits magiques]
Rarity : [voix haute] Ce n'est pas les premières fois que je suis entre les griffes d'une horrible créature, mais ça n'arrange pas les choses plus faciles ! [pleurs]
Spike : [se gratte, soupir de soulagement] C'est pas trop tôt ! J'ai cru que ces démangeaisons s'arrêteraient jamais.
[claquements]
Spike : Qu'est-ce qui m'arrive ?! Je... je ne peux plus __________ !
[bruits magiques]
[cri de rokh]
Spike : Mais qu'est-ce qui- qui s'est passé ? Il vient de me pousser des ailes ? Il vient de me pousser des ailes !
[bruit magiques]
[cri de rokh]
Spike : [souffle] Je dois les aider ! W-whoa ! Whooaa ! Ah !
[bruits magiques]
Spike : Oups.
Twilight Sparkle : Spike ?! Mais depuis quand as-tu des ailes ?!
Spike : Très peu de temps, mais elles sont géniales- Whoa !
[cri de rokh]
Twilight Sparkle : Tu crois que tu pourra attirer son attention pendant que j'essaie de libérer Zecora et Rarity ?
Spike : [signe de tête] Hé, mon grand poulet ! Si tu aimes tant les dragons, essaie de m'attraper !
[cri de rokh]
[claquements de bec]
Spike : Coucou, toi.
[claquement de bec]
[gargouillement d'estomac]
Spike : [crachement de feu]
Zecora : [cri]
Rarity : [cri]
Twilight Sparkle : Spike !
Zecora : Je sais que la mue peut avoir des effets sensationnels, et je suis heureuse qu'elle t'ait permis d'avoir de jolies ailes !
Rarity : [voix haute] Oui ! Et moi je suis heureuse que tu aies d'aussi jolies ailes !
Twilight Sparkle : C'est extraordinaire ! Jamais je n'aurais imaginé qu'il y en aurait un jour. Je suis si heureuse pour toi. Est-ce que ça aurait un rapport avec cette mue dont tu parlais ?
Spike : [soupir] Oui, en effet. C'est ça qui m'est arrivé. Les écailles de pierre, les flammes. La mue est un phénomène qui se produit quand les dragons grandissent et changent. J'aimerais pouvoir arrêter ça, mais c'est impossible. Il faut que je m'en aille.
Twilight Sparkle : T'en aller ? Mais de quoi est-ce que tu parles ?
Spike : Dans notre royaume, les familles des dragons qui muent les chassent du nid. On appelle ça l'effet mue.
Twilight Sparkle : Hé bien, nous ne sommes pas chez les dragons. Et effet mue ou pas, je ne veux pas que tu t'en ailles où que ce soit.
Spike : Mais je grandis, Twilight. Et s'il m'arrive des choses pires encore ?
Twilight Sparkle : Il est normal de grandir, mais tu seras toujours toi-même. Et quoi qu'il arrive, nous l'affronterons ensemble.
Spike et Twilight Sparkle : [se font un câlin]
Spike : Whoa ! Wi ! Haha ! Regardez-moi ! Rentrons chez nous !
Twilight Sparkle : Hein, je n'ai plus besoin de te porter sur mon dos, pas vrai ? Tu as des ailes.
Spike : Elles sont toutes neuves. Je préférais y aller doucement.
Twilight Sparkle : [grognement]
Rarity : C'est incroyable. Alors, tu as vraiment pensé que nous ne voudrions plus de toi à cause de ton stupide effet mue ? Hmm. Mais si les symptômes étaient légèrement déstabilisants. Et que soyons honnêtes, l'odeur était déplaisante. Personne ne cessera jamais de t'aimer parce que tu grandis, voyons. Tout le monde change un jour ou l'autre, mais certains changements peuvent être merveilleux. Par exemple, maintenant tu peux me servir de modèle pour toutes mes robes longues ! [rire] Un peu plus haut, choupinou, s'il te plaît ?
Spike : Je suis heureux de t'aider, Rarity. Mais tu sais, avec des ailes, on peut faire des choses géniales qui n'ont rien à voir avec les robes.
Rarity : Évidemment que je le sais. Tes ailes te permettront aussi de m'aider pour pantalons, les peignoirs de bain, les jupes, les capes, les jupons sans oublier les tenues de soirée, et puis aussi...
Spike : [soupir déçu]
[Générique de fin]
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .